Les artistes qui exposent en 2018



Daphne Glasmacher


À la base de l’œuvre de Daphne Glasmacher ce sont des formes géométriques d'inspiration graphique : imprimés et images animées de graphismes.

Dans son travail, elle crée des contrastes qui viennent ensemble en harmonie et se connectent les uns aux autres.

Du côté de l'observateur, ces contrastes suggèrent aussi un certain mouvement.




  

















              Henk van den Berg
  https://henkvandenberg.net

Dans l'église de la Comelle, les vitraux sont saisissants : ils représentent des histoires familiales.
Mes peintures représentent également des fragments de la vie familiale mais sont plus sobres en couleur.

Mon travail a changé après un AVC : il est devenu plus spontané, plus libre. J'expose quelques unes de ces peintures.






“Si ce peintre n’est pas religieux, ses toiles ont souvent été qualifiées de sacrées, de spirituelles.

Elles sont comme autant de prières devant nos angoisses existentielles.

Avec ses peintures japonisantes à la calligraphie délicate, il cherche à pousser les gens à réflexion, à voir la vie sous un angle différent.








Chantal Dunoyer


Après une vie de pratique d ''Arte povera '' avec la poterie , les poules en papier et installations de cascades en bouteilles d'eau , tout en continuant le dessin , je m'adonne ici au '' ready made'' sous la forme d'une installation en hommage à nos aïeules à partir de leurs précieux rapiéçages raccommodages reprises et ravaudages .




Dominique Rousseau

1ère partie :
«lumière pénètre l’opalescence de la matière et dépose sa sensibilité d’un graphisme bleuté»
De l’infiniment petit à l’infiniment grand

2ème partie :
suite à une longue convalescence, le travail de la photographie me manquait, je me suis plongée dans mon stock de photos inutilisables pour créer des photomontages graphiques





Jacqueline van Ouwerkerk

L’œuvre de Jacqueline van Ouwerkerk est un jeu avec le temps, la fugacité, le passé et le présent, les souvenirs et l’oubli. Elle se demande quelle influence ont le temps et les souvenirs sur nous. Elle fabrique des chambres noir, des films, mais aussi construit des installations et aime travailler avec des textiles.






Annabelle Desbrosse-Gasc

La ligne, les lignes, la répétition de lignes.
M’habitent depuis de nombreuses années.

M’habitent car le corps a une place très importante.
L’ancrage, le centrage pour permettre le mouvement.
La respiration accompagne le tracé, le nourrit, lui donne vie.

La répétition rythme le temps, berce, endort le mental.
Elle est enivrante, elle est méditation.





 Theodora Lenka


 Liquid Lines 
La composition avec les lignes se déroule spontanément ; il s’agit d’être dans l’instant, dans le trait. Les dessins sont une transposition des choses intimes, vues et vécues avec une attitude de lâcher prise et d’une légèreté comme l’écoulement de l’eau. L’arrangement des dessins avec des plans de lignes et des couleurs varie avec le mur, le lieu et invite de laisser se balader les yeux aléatoirement.




Bernard Courtial

C'est dans le déchet que je retrouve la vie.
Ce qui a été jeté oublié m'inspire.
La rouille me parle.
Quand un objet me fait un clin d'oeil , il est mon ami.
Je le prends l'accompagne, le valorise, le mets en joie.
Et nous sommes à l'aise avec nos différences!
                                                   




Marie Christine Colinot


Pour cette expo j'ai accompli une réflexion sur l 'art dans ma vie de tous les jours
La liaison et le croisement entre mon métier masculin, manuel et de mes créations décoratives
La relation entre ces mondes abouti à une construction en 3 D et le choix du matériau le plâtre 
La réalisation début liquide et se solidifie au fur et a mesure 
Tout est différence tout se croise tout est interchangeable









Ryn Margaretha 
Ryn Margaretha confectionne des créations en art textile.
‘’Dans chaque œuvre Ryn Margaretha a mis beaucoup d’elle. On ressent un travail extrêmement personnel, coloré tout en nuances et évidemment très beau. ( Journal du Centre 2017).

Elle est membre du Morvan Artistique et membre du Floraison Textile Bourgogne.





Polska





Lotte Hemelrijk

Dans ses photos et vidéos Lotte Hemelrijk tente de créer des espaces où on peut séjourner en silence. Objets qui respirent tranquillement et indéfiniment comme si ils n’avaient jamais rien connu d'autre.







Francine Rens

Pour cette biennale, je me suis laissée aller au caractère         temporaire des choses, en particulier celui des fleurs.
C'est pourqoui mes images sont souvent recouvertes
d'un voile de sérénité et ainsi l'exubérance de mon
précédent travail fait maintenant place à des calmes   tableaux grisés.





Stephanie Hopkins

"Être
Un jeu de miroir...
A l'intérieur, c'est une explosion de couleurs, telle la lave en fusion des volcans, formant la terre qui s'unit au flot des eaux, berceaux de la vie!
A l'extérieur, la vie trouve son chemin dans la nature de l'Hêtre...
Ou bien est-ce l'inverse?"






Daniel Lafouge

… C’est effectivement ici que c’est forgé la marque de fabrique de Daniel, l’insertion des volumes dans un espace hors-temps, les arrondis qui donnent envie de toucher, de caresser, presque d’enlacer et d’embrasser. Cette « patte Lafouge » sera alors bien présente, quelles furent les nombreuses évolution et recherches de l’artiste…
Jean-Claude Perraudin, Vents du Morvan. 





Maxime Loiseau

Les panoramiques

Ce sont mes étagères, pleines de souvenirs, d’objets divers, de références à d’autres artistes….

Après quelques années de collections, je les ai photographiées avec un petit appareil qui permettait de rassembler plusieurs images, plus ou moins superposées.

Ce sont donc des miniatures, petites et gracieuses.







Laurence Malval

Dans mon travail je donne à voir un univers ou tout se mélange, se rejoint. Mon travail est avant tout onirique. Il est à regarder comme on lit un poème. C’est ainsi que j’appréhende le monde, transformant ainsi nos codes, nos classifications. L’infiniment petit se mélange à l’infiniment grand, sans hiérarchie.





Miriam Stern

Requiem pour mon chien:
Une installation faite d’une chanson et d’une peinture. Les deux sont nées spontanément sans aucune idée prédéfinie.
J'expose aussi quelques toiles dans lesquelles j'essaye d'omettre au maximum la couleur et je présente du travail fait avec du plexiglas. Les deux correspondent à mon besoin de minimalisme.





Jean Pierre Courtilliad








Myriam Eyann
Des creux, des pleins, du vide, de dense, quadrillages, textures, Au-delà des deux directions, haut en bas, bas en haut,
 Gauche à droite, droite à gauche,
 Nuances de gris autour d’un seul noir, 
 Derrière le maillage, entre les lignes ou sur leurs crêtes, 
Au bord du gouffre ou dans l’abîme,
 Je ne sais pas comment on fait mais je le fais quand même,
Dans tous les sens je cherche ma trace







Valérie Edern






Elissa Lacoste

http://elissalacoste.fr


Master of Arts in Fine Art and Design, Contextual Design
Design Academy Eindhoven

Soft Beins 2017
Silicone, acier, talc, pigments.

Ces objets sont issus d'une exploration matérielle entre la relation de l’ossature à la peau. Les formes charnelles sont guidées par des structures métalliques que la chair laisse transparaître.
Modelés à la main et teintés avec des pigments naturels, leur texture particulière attire le regard. Lorsqu’on les touche, la douceur inattendue du silicone invite à les caresser. 

Leurs formes sont l’expression d'un langage plus proche du monde animal que du mobilier de tous les jours. On pourrait presque les considérer comme des compagnons, véritables occupants de l'espace domestique.







Jutta Znidar
http://artwork-jutta-znidar.ch

CerpenD's Family in paradise:"CerpenD's famille au paradis"

"De nombreux ordinateurs vous ont nourri et apporté à la vie. Maintenant vous pouvez profiter des fruits de votre travail au paradis et vous reposer en vous."
--------------
You have fed many computers and brought to life. Now you may enjoy the fruits of your work in paradise and rest in you.